perruque MÉDICALE ET ALOPÉCIE TEMPORAIRE



 

Définition : L'alopécie est la chute partielle ou totale des cheveux. Il existe différentes formes d’alopécie.

 

 

 

Les différentes formes d'alopécie

  

 

 

 Alopécie androgènique       

 

 

L'alopécie androgénétique héréditaire ou calvitie est l'alopécie la plus fréquente. Elle touche environ 75 % des hommes. Elle se caractérise par une diminution progressive au fil du temps de la quantité et de l’épaisseur des cheveux. Cette alopécie est due à un excès des hormones mâles et touche également les femmes au moment de la ménopause ou à la suite d'un traitement par des androgènes. Elle commence au niveau des tempes et à la couronne, son extension n'est pas prévisible.   

 

 

 Alopécie aigue       

  

 

L'alopécie aiguë ou alopécie non cicatricielle diffuse correspond à la chute rapide des cheveux pouvant être due :

 

   » un stress

   » un accouchement

   » la prise de médicaments comme les anticonvulsivants, des anticoagulants, des antithyroïdiens, des bêtabloquants,

         des anticancéreux, des hypocholestérolémiants (ayant pour but de faire chuter le taux de cholestérol dans le sang)

   » une infection à répétition accompagnée de fièvre comme dans la grippe, la scarlatine ou une infection bronchique

   » des troubles hormonaux (modification du taux d'hormone thyroïdienne dans le sang, diabète, ...) 

   » une intervention chirurgicale

   » une maladie générale

   » les carences alimentaires importantes 

   » le psoriasis 

   » la carence en fer

   » l'hypopituitarisme (dérèglement du fonctionnement de l'hypophyse).

 

 

  

 Alopécie congénitale       

  

   

L'alopécie congénitale, affection rare, peut être due soit à l'absence de racines des cheveux soit à une anomalie de la

constitution même du cheveu.  Elle peut être due à une origine congénitale ou à un syndrome cutané.

 

 

 

 Alopécie localisée       

 

 

L'alopécie localisée ou alopécie non cicatricielle se caractérise par : 

 

   » une pelade

  » des teignes

  » les effets de la radiothérapie

  » un lichen plan

  » un lupus érythémateux

  » une tumeur de la peau

  » une brûlure peut être à l'origine de lésions définitives

  » des lavages, des brossages trop fréquents (agression mécanique du cuir chevelu par friction)

 

 

Source : Doctissimo. 

 

 

 

 

La perruque médicale participe au bien être de vie face à l'alopécie 

 

 

L'alopécie peut influencer la personne face à la maladie et à ses thérapeutiques. Elle a pour caractéristique particulière de rappeler la présence d'une maladie dans sa vie quotidienne. Son impact visuel exclu l'anonymat chez les personnes souhaitant préserver l'intimité d'un diagnostique face à l'entourage socio-professionnel et familial.

 

Dans ce cadre le corps médical estiment que la perruque médicale participe largement au bien être de vie des personnes souffrant d'alopécie notamment suite aux effets du traitement du cancer par la chimiothérapie et la radiothérapie.

  

En rapport avec l'exigence de procéder à l'information des patients, des recommandations de la H.A.S et du devoir de conseil de tout professionnel, nous mettons à disposition dans cette Foire Aux Questions des ressources utiles permettant d'appréhender et de comprendre les caractéristiques d'une perruque au sens large du terme et de son application en tant que perruque médicale.

   

 

 

 

 

Ressources utiles sur l'alopécie et la perruque médicale 

     

 

Des préconisations suite à une étude menée par la H.A.S (haute autorité de santé) afin de classifier les postiches capillaires

susceptible de répondre à l'usage d'une perruque médicale.

 

Des conseils et des informations édités par l’Institut National du Cancer  en relation avec la chute des cheveux et le traitement du cancer destinés au malades et aux proches. 

 

Une analyse sur les facteurs et conséquences psychologique de l'alopécie induite par la chimiothérapie dans le traitement du cancer.

     


Ressources


>>  Contact

Recevoir notre lettre d'informations


Réseaux sociaux